Thief

Thief 4

Le maitre des voleurs est de retour

Thief est le retour en mode nouvelle génération d’une saga qui a déjà trois jeux à son actif. Ce « sequel-prequel » est très attendu par les fans de la franchise et répondait à un objectif difficile : contenter les joueurs classiques et en ravir de nouveaux ainsi qu’impressionner tout le monde grâce à un environnement graphique de qualité. Certes, au final, Thief n’est pas le meilleur de la saga, mais il réussit à satisfaire les attentes qui pesaient sur lui. Lire la description complète

Les plus

  • Difficulté configurable à l’extrême
  • Contrôles
  • Immersion et environnement

Les moins

  • Missions principales linéaires
  • L’amélioration du personnage n’est pas indispensable

Thief est le retour en mode nouvelle génération d’une saga qui a déjà trois jeux à son actif. Ce « sequel-prequel » est très attendu par les fans de la franchise et répondait à un objectif difficile : contenter les joueurs classiques et en ravir de nouveaux ainsi qu’impressionner tout le monde grâce à un environnement graphique de qualité. Certes, au final, Thief n’est pas le meilleur de la saga, mais il réussit à satisfaire les attentes qui pesaient sur lui.

La sensation d’être un voleur

Dans Thief, vous êtes dans la peau d’un voleur, dans une ville inspirée du Londres victorien, mais montrant une touche de steampunk. Dans chaque mission, vos objectifs sont de voler certains objets en particulier, sur les ordres de Basso, votre fournisseur de délits. Mais le jeu possède également un scénario principal qui se dévoile petit à petit, avec des intrigues et surprises, et où personne n’est ce qu’il paraît. En toute franchise, Thief n’est pas une pure merveille, mais remplit son but et vous scotchera à votre chaise pour savoir ce qui se passe ensuite.

Thief se joue à la première personne, selon un point de vue très réussi, qui donne réellement au joueur la sensation d’être dans la peau de Garrett (le héros). Le niveau de réalisme est tel qu’à tout moment, vous voyez vos mains interagissant avec l’environnement, ouvrant des portes avec un passe-partout, manipulant des cadres et des livres à la recherche de boutons, s’appuyant sur les murs ou ouvrant des rideaux. La magie ne se brise que ponctuellement, puisque la caméra ne passe qu'à la troisième personne lorsque vous grimpez aux murs (dans le style de Tomb Raider).

Si j’insiste sur le point de vue et le réalisme, c’est parce que dans Thief la sensation d’être un voleur est l’élément principal. Tout le jeu repose sur cet objectif : faire vivre cette expérience au joueur, au-delà de l’histoire et des missions. Ce qui importe, c’est de jouer avec prudence, caché dans les ombres, en utilisant consciencieusement les gadgets à votre disposition et en volant tout ce que vous pouvez : bagues, tableaux, coffres forts et tout ce qui vous passe sous la main. Le vol est important puisque c’est ainsi que vous gagnerez de l’argent pour améliorer vos outils et acheter de nouvelles compétences.

Le jeu est suffisamment équilibré pour qu’aucun joueur ne reste bloqué, peu importe son niveau. Il n’est pas non plus obligatoire de pousser votre personnage au maximum de sa puissance si vous ne le souhaitez pas. La Concentration sera votre préoccupation principale : c’est un pouvoir temporaire qui vous sert pour pouvoir voir les traces, pistes et ennemis, ralentir le temps ou même, parfois, devenir encore plus fort. La Concentration, c’est ce que vous utiliserez le plus et il est donc intéressant de la renforcer.

Cet équilibre du jeu se repère jusque dans les niveaux de difficulté, que vous pouvez personnaliser au maximum. Si vous le souhaitez, vous pouvez jouer une partie 100 % réaliste, sans aide, sans Concentration et avec un objectif unique pour les joueurs les plus habiles. Cette flexibilité renforce encore le mode de jeu.

Bien que Thief propose une liberté suffisante pour vous permettre de jouer dans votre propre style, ce n’est pas la même chose pour les scénarios. Il faut vous expliquer deux choses : dans Thief, une ville principale est au centre de tout. Dans ce noyau central, vous pouvez aller et venir librement, entrer dans des tavernes ou piller (quelques) maisons, améliorer vos compétences ou acheter et vendre des objets sur les marchés. Dans la ville, vous disposez d’une grande liberté de mouvement pour faire ce qui vous plait ou vous frotter aux missions secondaires. Des missions qui, c’est certain, arrivent trop tard dans l’aventure, mais qui permettent d’allonger grandement la durée de vie du jeu.

Cependant, dans les missions principales, la liberté est moindre. Votre objectif est toujours indiqué sur l’écran par une flèche et les scénarios semblent montrer une certaine amplitude et des chemins alternatifs. Mais en réalité, l’avancée est assez linéaire. Vous devez ouvrir cette porte, passer par ce chemin, monter sur ce toit… Les choses sont comme elles sont. Vous pouvez néanmoins utiliser librement votre ingéniosité pour éviter les gardes. Là, c’est à vous de décider.

Obligation d’utiliser une manette analogique

Dans Thief, vous gérez beaucoup de types de mouvements différents, mais qui sont tous bien réalisés. Les plus intéressants sont vos interactions avec le scénario, les coffres forts et les serrures, qui prennent la forme de mini-jeux bien travaillés et qui favorisent votre immersion.

Lorsque vous évoluez dans les ombres, Garrett dispose d’un mouvement unique qui lui permet de faire un grand saut rapide. Il est indispensable de bien l’utiliser pour passer d’ombre en ombre et ne pas être détecté. Parce que le plus important, c’est vraiment de ne pas être pillé à votre tour. Vous pouvez également utiliser un bouton pour activer la « course-saut-parcours », qui est amusante à essayer, même s’il automatise un peu le processus.

L’arc est l’outil indispensable de Garrett et lui permet de tirer tous types de flèches, que ce soit pour tuer ou étourdir, éteindre des lumières, activer les boutons à distance ou distraire, selon le cas.

Le plus important est de jouer avec une manette à sticks analogiques. Thief les utilise énormément, non seulement parce que vous pouvez contrôler votre vitesse lorsque vous marchez (dans certaines situations, vous devez faire de petits pas pour ne pas être volé), mais également parce qu’il vous faut les manipuler pour « ressentir » les objets et les serrures lorsque vous volez.

Bons effets de lumière

Thief utilise la dernière version du moteur Unreal Engine. Sur l’écran, tous les détails se voient bien, avec beaucoup d’effets graphiques magnifiques, un bon design des niveaux, des textures de haute résolution et surtout, des effets de lumière très aboutis. Il est indispensable de profiter de la lumière et c’est la clé pour passer sans être vu ou non. Les foyers de lumière comme les ombres apparaissant dans le scénario sont réalistes, bien que pour favoriser le jeu, certaines zones obscures soient parfois forcées à quelques endroits.

Un autre point positif est l’IA des ennemis. On note un bel effort à ce niveau et les ennemis réagissent plutôt bien devant les menaces. Lorsqu’ils voient quelque chose de suspect, ils s’approchent pour examiner la zone et font des commentaires avec les autres gardes de manière à ce que vous puissiez être alerté si vous ne vous étiez rendu compte de rien. Et si vous êtes repéré, vous pouvez être sûr qu’ils vous poursuivront et vous chercheront, ce qui est logique. Cette IA s’adapte à la difficulté du jeu, en restant toujours exigeante et sévère, si c’est ainsi que vous l’avez configurée (défi extrême).

Conclusion

Thief est un jeu agréable de prudence et d’immersion. La plongée dans l’environnement grâce à la forme d’utilisation des contrôles et la perspective choisie vous placent réellement dans la peau de Garrett le voleur. Vous avez l’impression d’être Garrett lorsque vous jouez : vous aimez vous cacher dans les ombres, voler des sacs, mettre des maisons à sac... Le plus grand point faible du jeu est néanmoins sa linéarité certaine dans les missions qui empêche le jeu d’exploiter ses envies de liberté. Par chance, les missions secondaires vous apportent plus de flexibilité à ce niveau. Thief est un jeu dont vous pouvez profiter à votre rythme.